The Olympics Games

2016-11-10-6 2016-11-10-7

The best moment of the Olympics Games this year. Lots of sportsmen participate in this event and some of them were distinguished from others, like Bolt, Phelps… Usain Bolt, the Jamaican sprinter won the 100m, the 200m and the 4x100m. He is the fastest man and the best-known ogathlete. We think these Olympic games were his last Olympic games

 

 

 

 

Michael Phelps, the American swimmer is coming back after a pause and he won lots of medals. He won 4x100m freestyle, the 4x200m freestyle, the 200m individual medley, the 4x100m individual medley and the 200m butterfly. Unfortunately, he ranked second for the 100m og1butterfly but he became a legend because he is the most successful swimmer ever.

 

 

Simone Biles, the American gymnast became a legend too and got the record of medals in just one olympics games. She won gold medals in four different activities and one bronze medal   at

ogthe balance beam. For her first Olympic games, she was really impressive.

 

 

 

Jégousse Gabriel, Crochemore Lou et Vimont Louise

THANKSGIVING DAY, NOVEMBER THE 24TH

Thanksgiving is an American Christian tradition which became a national holiday with Abraham Lincoln in 1863. Thanksgiving is celebrated every 4th Thursday in November.

The event that Americans commonly call the « first Thanksgiving » was celebrated by the Pilgrims after their first harvest* in America in 1621. This festival lasted three days. Edward Winslow* was attended by 90 Indians and 53 pilgrims. The settlers of New England were accustomed to regularly celebrate « Thanksgiving » with days of prayer thanking God for blessings such as military victory or the end of a drought.

 

*Edward Winslow: Managing relations with the natives, he was elected governor of the Plymouth Colony. He will defend the right of the colonies against the central government.

*Harvest:  The time of year when crops are cut and collected from the fields.

 thanksgivings

Mathieu –  Drawings : Yasmine and Ines S 

Pokemon Go

pokemon

It’s a very well-known game on the phone. I think everybody knows what it is even though you don’t use it. According to Apple, Pokemon Go was the most downloaded application only a  few days after its release.

      Pokemon go uses location to encourage players to search and to discover pokemons hiding in the city. Thanks to this application people go out and about but once in a while there are accidents like Californian friends who fell from a cliff wanting to catch a pokemon.

      All the kilometers travelled by users equal 3 milliards billions kilometers. It’s approximately equal to 75 times around the earth; it’s bigger than the distance Sun-Neptune

.This score was achieved in just 2 months.

poke

Now you can have Pokemon Go on Apple watch.

 

 

 

Vocabulary :

Its release = Sa sortie

Achieved = Atteindre

According to = Selon, d’après

Inès Touflet 

Encore des mois d’attentes pour Orange is the new black !!

orange-is-the-new-black

     Bon pour ceux qui ne connaissent pas ou qui n’ont pas encore débuté la série et bien … II est temps de commencer à la regarder !! Vous ne serez pas déçus. Cette nouvelle série qui est une création de Netflix est en réalité inspirée par le roman autobiographique de Piper Kerman suite à son séjour en prison dans lequel celle-ci raconte son histoire en prison, mais aussi les raisons de son incarcération. Une version bien évidemment tournée vers l’humour qui vous fera sans doute avoir des fous rires. Un petit résumé pour débuter :

Piper Chapman (personnage principal) est incarcérée dans une prison de sécurité minimale pour femme pour une peine de quinze mois après avoir tenté de transporter des années auparavant de l’argent issue d’un trafic de drogue de son ex-petite amie Alex Vause. Après son arrivée en prison, Piper essaye de se faire des amis, mais face aux autres détenus elle comprendra que la vie en prison n’a rien à voir avec les revues ou les émissions télévisés.

Je vous souhaite fortement de commencer la série et pour ceux qui sont arrivés à la saison 4, je vous laisse lire la suite

/! Attentions Spoilers pour la suite

Lire la suite

La série de la semaine – Masters of Sex

Cette semaine, on teste Masters of Sex ! La chronique se déroule en trois temps. Premièrement, le synopsis, deuxièmement la bande-annonce et troisièmement, les impressions !

Le synopsis est le suivant : « La série présente le quotidien professionnel et affectif de deux chercheurs spécialisés dans l’étude des comportements sexuels : William Masters et Virginia Johnson » (d’après Wikipédia). Allociné n’offre pas mieux comme avant-goût du contexte. Bien heureusement le premier épisode nous explique les fondements de l’histoire : « En 1956, un spécialiste de la stérilité rencontre une ex-chanteuse. Dix ans plus tard, ils publient une étude scientifique qui révolutionnera notre vision de la sexualité humaine. »

Inspirée d’une biographie Masters of sex: The Life and times of William Masters and Virginia Johnson, the couple who taught America how to love, la série nous transporte dans les sixties des Etats-Unis, où le tabou et la ségrégation règnent.

Je vous laisse découvrir la bande-annonce de sa saison 1. Navrée mais elle est en VO, mais la série est disponible en VOSTFR et même en VF.

Alors oui, il y a du nu. Mais soyons clairs, ce n’est pas autant poussé que dans Games of Thrones. Oui, ça parle de sexualité mais pas du tout dans le sens pornographique, ce fut une réelle étude scientifique, et ça ne devrait pas choquer autant que ça a choqué à l’époque (ce qui est notamment abordé dans la série).

Personnellement, j’ai vraiment adoré parce que je trouve ça passionnant que durant les années 60 des personnes aient étudié sans tabou un sujet qui pourtant l’est toujours autant de nos jours ! J’ai dévoré les trois premières saisons et je vais sans doute ne pas attendre pour suivre la quatrième saison qui vient de commencer.

Les personnages sont attachants et leurs relations sont tellement tortueuses qu’on se demande comment ils arrivent à être clairs entre eux. On a de tout : sexe, mensonge, tromperie, scandale, manipulation.  Elles abordent des sujets sensibles de ces années-là : entre ségrégation avec le mouvement de Martin Luther King, mais également l’homosexualité qui n’est pas reconnu et qui est considérée comme une maladie, ou encore la place de la femme dans les métiers scientifiques qui est toujours un sujet d’actualité.

Honnêtement, si vous cherchez une série qui sort un peu de l’ordinaire et qui peut vous apprendre quelques petits trucs historiques (ou sexuels): Foncez. Elle en vaut le détour.

Ju’2

PARALLELOGRAMS – LINDA PERHACS [C’est cool]

J’vais pas vous faire le topo qu’on vous fait 100 000 fois sur les vacances et le retour de vacances, ça n’a plus d’utilité, c’est prouvé, beaucoup en parle mieux que moi, moi aussi je les regrette déjà, mais bon, j’vais essayer d’écrire un maximum cette année.

Pendant ces vacances, j’ai découvert  2-3 trucs que j’aimerais beaucoup partager et faire connaître à un plus grand nombre. J’ai notamment retenu un album pour cet article, qui je pense vaut vraiment qu’on y jette une oreille dessus et qui mérite qu’on parle de lui. Comme le titre l’annonce, il s’agit de Parallelograms de Linda Perhacs. Inconnu à votre répertoire ? C’est tout à fait normal, l’album est encore à ce jour très peu connu.

563179_315170911914054_373788954_n

Lire la suite

MONTHLY ALBUMS – MAI 2/2

On revient pour la deuxième partie de la chronique encore une fois avec trois albums plus un coup de cœur. Entrons directement dans le vif du sujet.

Konnichiwa – Skepta 

kon-pac.jpg

Skepta, c’est un rappeur anglais qui m’était totalement inconnu avant la sortie de cet album. Le rappeur a quand même une petite réputation notamment grâce à son deuxième album Microphone Champion mais il reste quand même assez peu connu malgré plus de 10 ans dans ce métier derrière lui. Je ne m’avance pas plus car je ne connais pas bien sa carrière. L’album en lui même est vraiment une bonne surprise, on est dans une veine vraiment de rappeur underground, il écrit ses textes, il rappe avec son flow qui lui est propre. C’est joli, c’est nickel. Le petit reproche vient en fait plus du titre car au delà de l’opening, l’album ne s’articule aucunement à propos du Japon mais bref, on s’en bat quand même les steaks. Après ce reproche mineur, il faut quand même finir sur une touche positive car l’album vaut vraiment la peine d’être écouté donc pour tout amateur de rap ou juste auditeur occasionnel, foncez. En somme je vous le recommande très fort.

Strangers – Marissa Nadler

a1239498636_10_1463651378_crop_560x550.0.jpg

Y’a pas énormément de chanteurs/chanteuses folk et/ou country qui arrivent à se démarquer en ces temps durs du XXIème siècle. Marissa Nadler est une de ces exceptions. Même si c’est résolument très pop, cela n’empêche pas que ses chansons restent acoustiques pour la grande majorité donc techniquement, c’est encore de la folk ou de la country. Bref, après ce petit écart, il faut dire que j’aime beaucoup les chanteuses à voix, encore plus lorsqu’elles s’échappent du consumérisme actuel en préférant avant tout la sincérité et l’amour de la musique qu’à la renommé. Du coup, je connaissais déjà pas mal Marissa Nadler avant cet album et pour la plupart du temps, ça me plaisait beaucoup. Là, avec ce nouveau album, on ne s’échappe pas des sentiers battus. C’est bon, c’est sympa mais j’en attendais quand même un peu plus. L’écoute reste très agréable mais ça reste quand même assez représentatif de ses œuvres d’avant et on ne sent pas un grand renouvellement. Je le conseille tout de même, ça fait du bien aux tympans.

Lire la suite

Monthly Albums – Mai 2016 1/2

Vous savez, tenir ses engagements et une lourde charge et je me doutais qu’un jour, je voudrais parler de plus de 4 albums qui sont sortis dans le mois. Ce pseudo-engagement se rompt donc à partir de cette deuxième chronique car je ne pouvais pas laisser passer autant d’albums à cause des si nombreuses sorties, du coup je vais proposer deux chroniques pour le mois de mai. Je suis un petit peu fragile me diriez-vous ? Le mec abandonne son idée dès la deuxième chronique ! Oui, totalement, mais la musique m’a mise K.O ces temps-ci.

C’est parti !

Bottomless Pit – Death Grips

tumblr_o49bw1azba1thbsyeo1_500.jpg

Death Grips, ils sont barrés. Composé de trois personnes, le groupe s’est fait connaître de par l’expérimentation musicale qui émane de leurs chansons. A la base, Death Grips c’était surtout du hip-hop expérimental, mais des influences punk, électronique ou même metal se sont immiscés dans leurs œuvres. Ce qui en résulte est un magnifique pot pourrie avec toujours une certaine brutalité ressortant du lot. Bottomless Pit continue dans la lancée des premiers albums de Death Grips qui confirme que leur innovation est à toute épreuve. Je ne cache pas que l’album est extrêmement difficile à écouter, le mélange des genres est assez brutal pour quelqu’un qui n’y est pas préparé, mais comme je vais m’acharner à vous le répéter, une fois qu’on est dedans, c’est exquis. Une grosse recommandation.

Lire la suite

The Man from U.N.C.L.E.

The Man from U.N.C.L.E. (Agents très spéciaux : Code UNCLE en français) est un film américano-britannique réalisé par Guy Ritchie et sorti en 2015. Ce film est l’adaptation cinématographique de la série télévisée américaine The Man from UNCLE (Des agents très spéciaux). Si ne vous l’avez pas encore vu, je vous le conseille vivement. Entre humour, action, suspense, amour et espionnage, on ne sait plus où donner de la tête.

L’histoire se déroule au début des années 1960, pendant la guerre froide. Pour lutter contre une organisation criminelle internationale, l’agent de la CIA, Napoleon Solo, doit collaborer avec l’agent du KGB, Illya Kouriakine. Ces deux agents, qui sont des espions très différents, n’ont qu’une seule piste: la fille d’un scientifique allemand porté disparu qui est le seul à pouvoir s’infiltrer dans l’organisation criminelle.

Par ailleurs, les acteurs ont un très bon jeu. Henry Cavill (Napoleon Solo) a porté la cape de Superman mais a aussi joué dans la série Les Tudors.  Armie Hammer (Illya Kouriakine) a joué dans The Lone Ranger aux côtés de Johnny Depp ou bien encore dans Blanche-Neige avec Lily Collins. Quand à Alicia Vikander, elle a figuré dans The Danish Girl.

Bref, un film à voir en famille pour se détendre et passer un bon moment !

Donnez moi votre avis lorsque vous l’aurez vu 😉

Roxy99